Les Salons de Quilles Associés du Québec
Accueil du site > Autres > Archives > Conseils du Pro (gr) > L’entretien de vos boules

L’entretien de vos boules

vendredi 2 avril 2010, par Hubert Verrees

Au fil des ans, j’ai entendu dire que le lave-vaisselle serait une solution. Mais, c’est à déconseiller car le lave-vaisselle emploie des produits et savons à base de matières grasses. On ajoute des matières grasses en plus de l’huile des allées et tout cela pénètre dans la boule. Donc à déconseiller.

Au même titre qu’un agent gras va ajouter à la pénétration de matières grasses dans la boule, le nettoyage avec des agents trop agressifs va attaquer le fini de la boule. Le problème ne vient pas de là. Il faut savoir que les boules de petites ou de grosses quilles et même de cinq quilles roulent sur de l’huile et même si l’on frotte la boule à chaque lancer avec un linge, l’huile pénètre et la boule devient à la longue imbibée d’huile.

Normalement, après plus ou moins 200 parties, une boule devrait être sablée (plus ou moins 8 papiers différents suivant le fini et l’adhérence recherchés et un polish si nécessaire). A titre d’information, pour un joueur pratiquant une ligue par semaine celà fait plus ou moins 2 ans, deux fois par semaine = 1 an, etc....

Attention à la différence entre tourner une boule et la sabler. Tourner : on diminue volontairement le diamètre mais le poids ne change pas, celui-ci étant dépendant du noyeau central et non du « cover ». Sabler : On ne diminue ni le diamètre ni le poids, mais on rend à la boule son aspect et son adhérence d’origine et on élimine le surplus d’huile imbibé dans la boule.

Si une boule a été sablée (par un spécialiste) en temps voulu, elle sera moins graisseuse et le problème de l’adhérence sera résolu en frottant entre chaque lancer la boule avec un linge sec et après les 3 ou 4 parties de ligues ou de pratique en nettoyant la boule avec un linge légèrement imbibé d’un produit spécial pour nettoyer les boules. Attention : à faire avant de ranger la boule dans le sac, sinon le surplus d’huile va lui aussi pénétrer dans la boule.

Il existe un produit spécial pour nettoyer les petites boules et d’autres produits spéciaux pour nettoyer les grosses boules. De même, il existe un produit différent aux grosses boules pour le plastic ou pour les boules réactives. Encore une fois, le conseil d’un spécialiste peut être précieux. Éviter à tout prix les vinaigres, alcool pur etc. qui abîmes le fini de la boule. Un bon nettoyeur à boule coûte environ 10 à 11$ et peut faire une saison, ce n’est donc pas un luxe. Le coût d’un sablage est de plus ou moins 25$ pour une grosse boule ou deux petites.

Conclusion : Une boule c’est comme une auto, celà s’entretient.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0